La Fondation SEROvie est une organisation basée à la communauté haïtienne qui œuvre dans le domaine du soutien psychosocial aux HSH infectés et affectés par le VIH / SIDA. SEROvie offre des services de prévention du VIH / sida par l’intermédiaire d’éducateurs pairs et de formations au changement de comportement; ainsi que des formations professionnelles pour les jeunes minorités sexuelles haïtiennes.
SEROvie est membre du réseau: La plateforme haïtienne des associations de personnes vivant avec le VIH (PVVIH); qui collabore avec plusieurs autres structures similaires dans les Caraïbes, telles que la Caribbean Vulnerable Communities Coalition (CVC).

SEROvie travaille actuellement dans cinq (5) régions géographiques en Haïti et touche plus de 3 500 bénéficiaires.

Les services offerts comprennent:


1- Des groupes de discussion discutant des besoins des                     bénéficiaires.
2-Formations professionnelles en cuisine et pâtisserie,                      plomberie, secteur des petites entreprises (artisanat), danse,        administration de bureau, infographie et conduite.
3-Distribution des rations alimentaires quotidiennes chez plus          de 150 HSH
4-Distribution de kits d'hygiène à plus de 3000 MSM
5-Formation en counselling pré et post test pour le VIH / SIDA
6-Distribution de préservatifs et de lubrifiant dans le MSM
7-Formations pour les leaders d'opinion sur la situation des HSH
8- Émissions d’émissions radiophoniques sur la situation des           minorités sexuelles (LGBT) en Haïti.
9-Etudes sur le comportement sexuel des HSH

La promotion des Droits des personnes LGBTIQ en Haïti : 1998 -2018, le temps des bilans.-

 

La fondation SEROvie a depuis multiplié ses efforts afin de conscientiser les autorités étatiques et la société civile haïtienne sur les effets néfaste de la discrimination, l’homophobie et la violence. Une démarche qui va en droite ligne avec  sa perspective de mettre fin aux attitudes discriminatoires et ignorantes de certains fondamentalistes religieux.  Ainsi en 2001, la première Dame d’alors, Madame Mildred Aristide Trouillot avait, en tant de présidente du comité de coordination Multisectorielle de contrôle du Fonds Mondial en Haïti, accepté de recevoir les leaders de ce mouvements  et leur cahier de doléances. Parmi les meilleures décisions adoptées par le gouvernement de l’époque, le Ministère haïtien de la santé et de la population a lancé avec les tenants de la fondation un processus de dialogue et  consultation. 

 

À l’issue de ce processus, pour la première fois dans l’histoire d’Haïti, les besoins de HARSAHs (Homme ayant des rapports avec d’autres Hommes) allait être pris en compte dans la planification stratégique du MSPP et à travers les programmes de prévention et de prise en charge des IST. Par la suite la fondation serovie a intégré des instances de décisions en matière de santé et plusieurs  réseaux de la société civile. Elle a œuvrer a la formation de plusieurs cohortes de leaders et participer à la création de plusieurs organisation de défenses des Droits Humains et particulières des regroupements de LGBTIQ en Haïti.

 

Aujourd’hui, 20 ans plus tard, c’est avec des sentiments mitigés que le personnel de la fondation SEROvie apprécie la réalité de la communauté LGBTIQ d’Haïti. D’un côté il existe cette sensation de ne pas avoir suffisamment fait pour parvenir exiger  une société plus juste et équitable. D’un autre côté on regarde l’entendue des obstacles déjà traversés par rapport au accomplissements tels que : l’émergence des associations LGBTIQ, le maintient de la situation de personnes LGBTIQ à l’agenda malgré la menace de deux projets de lois homophobes au parlement Haïtiens. De nos  jours les jeunes  et les moins jeunes de la communauté ont peur de représailles, mais ils ont des espaces où ils peuvent se rendre en quête de soutien psycho-affectif, de conseils et d’autres services de santé et de renforcement de leur autonomie socio-économique. Ils ont  l’espoir de vivre l’épanouissement complet et total. 

 

Fort de ce constat la fondation SEROvie comprends la nécessité de poursuive sa mission et d’ouvrer a la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique susceptibles d’adresser les nouveaux défis  durant les cinq prochaines années.

 

 

Reginald DUPONT, 

L. Sc. Soc. L. sc. Po, Diplomatie et Relations Internationales,

DESS-MGSS, Msc. Project Management

Directeur Exécutif

Fondation SEROvie

QUELQUES MOTS DU DIRECTEUR

La promotion des Droits des personnes LGBTIQ en Haïti : 1998 -2018, le temps des bilans.-

 

Les pionniers du premier mouvement social pour la reconnaissance des besoins fondamentaux des personnes LGBTIQ en Haïti, ont fait montre de beaucoup de courage et d’audace en lançant le 1er Août 1998, la GRASADIS (Groupe de Recherche et d’Actions Anti Sida et Anti Discrimination Sexuelle). Les premières actions de ce groupe,  reconnu aujourd’hui sous le label «  Fondation SEROvie », ont été portées vers la santé sexuelle comme fenêtre d’opportunité donnant accès au plaidoyer pour la défense des Droits Humains, la protection de personnes rendues vulnérables pour leur orientation sexuelle et leur identité de genre et la prise en charge des victimes de violence. 

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon